NUTRITION

         VOTRE ALLIÉ

Pour donner toutes les

chances de succès à votre

 cicatrisation et sa pérénité

NUTRITION

VOTRE ALLIÉ

Pour donner toutes les chances de succès à votre à votre cicatrisation et sapérénité

UNE EQUIPE POUR MENER À BIEN VOTRE CICATRISATION ET SA PÉRÉNITÉ ! 

«Nous mettrons tout en oeuvre: notre équipe, notre technique et notre expérience lors de notre intervention et …

Nous comptons sur VOUS pour la partie que nous ne pouvons pas gérer à votre place»

Le taux de complication va de 6 à 50% à 10 ans selon les facteurs de risque!!! à vous de jouer. 

Si vous avez besoin d’implants, c ‘est que tout le reste a été mis en échec ! Si on a réussi à perdre des dents, et si on ne change pas tout ce qui a conduit à cela (facteurs de risques, comportements….), on mettra les implants en échec également, et bien plus vite….

Nous sommes tous différents, nos corps réagissent de façon plus ou moins favorable  en fonction de notre biologie, gènes, alimentation, mode de vie, fatigue….

Plus ça démarre bien, mieux ce sera… les jours avant et après la chirurgie sont donc capitaux

VOICI LES BONNES INFORMATIONS POUR VOUS …

L’alimentation est la clefs

01

AUGMENTEZ VOUS APPORTS DE BONS GRAS

Omega 3, olives, huile d’olive, de noix, poissons gras (truites, hareng, sardines…), beurre.

Plus de détails

Les Oméga 3 sont des nutriments appartenant à la famille des lipides. On les appelles « acides gras essentiels » car le corps humain ne peut les fabriquer lui-même bien qu’il en ait besoin pour être en pleine santé.

– Saumon, maquereau, sardines, espadon; daurade, thon, moules, coquilles saint-jaques, huitres

– Huile de soja

– Noix, noisettes, pistaches, amandes

– avocat, choux-fleur, laitue, épinards, cresson,

– Beurre, lait entier

– germe de blé

Vérifiez les aliments sur

ciqual.anses.fr

De plus, pour permettre l’assimilation des nutriments et vitamines liposolubles, il est essentiel d’user et d’abuser de vinaigrette maison. En fait, la biodisponiblité nécessite de préserver ces combinaisons culinaires. Ainsi, manger des carottes sans vinaigrette associée ne permet pas d’assimiler correctement la vitamine A.

02

ORIENTEZ VOUS VERS LES FRUITS SECS

Les fruits secs : des fruits bons pour la santé

Les fruits secs et les fruits séchés sont concentrés en fibres, minéraux, acides gras essentiels et vitamines. 

Plus de détails

Ils sont bons pour la santé et pour le corps.

Les fruits secs

On parle ici de fruits secs, « à coque », « à écale » ou encore appelés fruits oléagineux :

  • Les amandes sont nutritives, riches en protéines, magnésium, potassium, phosphore, vitamine B2 et vitamine E ;
  • Les noix sont source de magnésium, phosphore, fer et fibres et riches en vitamines et en lipides poly-insaturés (oméga-3) ;
  • Les noisettes sont riches en protéines, magnésium, fibres, calcium, fer et vitamines ;
  • Les noix de pécan sont une excellente source de vitamine A, manganèse et cuivre ;
  • Les pistaches sont riches en fibres, fer, magnésium, vitamines et en acides gras mono-insaturés ;
  • Les cacahuètes sont source de protéines, lysine, polyphénols, zinc, manganèse, cuivre et vitamine B3 ;
  • Les noix de cajou sont très riches en magnésium et en cuivre ;
  • On pourrait parler aussi des noix du Brésil, noix de macadamia, marrons et châtaignes

Les fruits séchés

Les fruits séchés sont des fruits frais qui ont été déshydratés, du coup très concentrés en goût et en nutriments. Il existe donc presque autant de fruits séchés que de fruits :

  • Les raisins secs sont riches en fer et fibres et ne contiennent pratiquement aucune graisse ;
  • Les abricots séchés sont exceptionnellement riches en vitamine A et contiennent du fer, des fibres, du magnésium, du potassium et du sodium, ainsi que de la vitamine B3 ;
  • Les pommes séchées sont très peu caloriques, pauvres en sodium et riches en fibres ;
  • Les bananes séchées sont riches en magnésium et en sucres rapides ;
  • Les figues sèches sont source de magnésium, de calcium et de fer et sont très riches en fibres ;
  • Les dattes sont pauvres en graisses, riches en fibres et source de fer, de magnésium et de vitamines ;
  • On pourrait parler aussi des pruneaux (prunes), des baies de goji (lyciet)…

Les graines

Les graines aussi offrent de nombreuses vertus car elles contiennent les « réserves nourricières » des futures plantes. Il y a plusieurs sortes de graines à grignoter et à cuisiner :

  • Les céréales comme l’avoine, le blé, le maïs, l’épeautre et le riz…
  • Les graines légumineuses comme les fèves, les lentilles, le pois chiche, le haricot mungo et le soja…
  • Les graines oléagineuses comme les graines de lin, de courge, sésame, tournesol, pavot, chia…

Celles qui nous intéressent ici sont plutôt les oléagineuses, parfaites pour compléter les bienfaits des fruits à coque et fruits séchés et tout aussi pratiques :

  • Les graines de courge sont bourrées d’oméga-6 et d’oméga-3, de protéines végétales, de zinc et de vitamine A ;
  • Les graines de sésame sont réputées pour leur manganèse, phosphore et vitamine B. Elles sont aussi riches en protéines, minéraux et fibres ;
  • Les graines de tournesol contiennent des oméga-9 et oméga-6, des acides gras insaturés et de la vitamine E ;
  • Les graines de lin sont riches en oméga-3, protéines, fibres, mucilages et vitamines ;
  • On pourrait parler aussi des graines de chia, des pignons de pin, des graines de chanvre, des graines de pavot…

ciqual.anses.fr 

02

ORIENTEZ VOUS VERS LES FRUITS SECS

Les fruits secs : des fruits bons pour la santé

Les fruits secs et les fruits séchés sont concentrés en fibres, minéraux, acides gras essentiels et vitamines. 

Plus de détails

Ils sont bons pour la santé et pour le corps.

Les fruits secs

On parle ici de fruits secs, « à coque », « à écale » ou encore appelés fruits oléagineux :

  • Les amandes sont nutritives, riches en protéines, magnésium, potassium, phosphore, vitamine B2 et vitamine E ;
  • Les noix sont source de magnésium, phosphore, fer et fibres et riches en vitamines et en lipides poly-insaturés (oméga-3) ;
  • Les noisettes sont riches en protéines, magnésium, fibres, calcium, fer et vitamines ;
  • Les noix de pécan sont une excellente source de vitamine A, manganèse et cuivre ;
  • Les pistaches sont riches en fibres, fer, magnésium, vitamines et en acides gras mono-insaturés ;
  • Les cacahuètes sont source de protéines, lysine, polyphénols, zinc, manganèse, cuivre et vitamine B3 ;
  • Les noix de cajou sont très riches en magnésium et en cuivre ;
  • On pourrait parler aussi des noix du Brésil, noix de macadamia, marrons et châtaignes

Les fruits séchés

Les fruits séchés sont des fruits frais qui ont été déshydratés, du coup très concentrés en goût et en nutriments. Il existe donc presque autant de fruits séchés que de fruits :

  • Les raisins secs sont riches en fer et fibres et ne contiennent pratiquement aucune graisse ;
  • Les abricots séchés sont exceptionnellement riches en vitamine A et contiennent du fer, des fibres, du magnésium, du potassium et du sodium, ainsi que de la vitamine B3 ;
  • Les pommes séchées sont très peu caloriques, pauvres en sodium et riches en fibres ;
  • Les bananes séchées sont riches en magnésium et en sucres rapides ;
  • Les figues sèches sont source de magnésium, de calcium et de fer et sont très riches en fibres ;
  • Les dattes sont pauvres en graisses, riches en fibres et source de fer, de magnésium et de vitamines ;
  • On pourrait parler aussi des pruneaux (prunes), des baies de goji (lyciet)…

Les graines

Les graines aussi offrent de nombreuses vertus car elles contiennent les « réserves nourricières » des futures plantes. Il y a plusieurs sortes de graines à grignoter et à cuisiner :

  • Les céréales comme l’avoine, le blé, le maïs, l’épeautre et le riz…
  • Les graines légumineuses comme les fèves, les lentilles, le pois chiche, le haricot mungo et le soja…
  • Les graines oléagineuses comme les graines de lin, de courge, sésame, tournesol, pavot, chia…

Celles qui nous intéressent ici sont plutôt les oléagineuses, parfaites pour compléter les bienfaits des fruits à coque et fruits séchés et tout aussi pratiques :

  • Les graines de courge sont bourrées d’oméga-6 et d’oméga-3, de protéines végétales, de zinc et de vitamine A ;
  • Les graines de sésame sont réputées pour leur manganèse, phosphore et vitamine B. Elles sont aussi riches en protéines, minéraux et fibres ;
  • Les graines de tournesol contiennent des oméga-9 et oméga-6, des acides gras insaturés et de la vitamine E ;
  • Les graines de lin sont riches en oméga-3, protéines, fibres, mucilages et vitamines ;
  • On pourrait parler aussi des graines de chia, des pignons de pin, des graines de chanvre, des graines de pavot…

ciqual.anses.fr 

03

UTILISEZ AROMATES, CONDIMENTS…

Persil, épices, ail, oignons, capres

Ces aliments souvent négligé ont un intérêt exceptionnel pour favoriser le microbiote ainsi que des apports en oligoélements essentiels.

04

ON VOUS LE DIT SOUVENT ET C’EST VRAI! MANGEZ DES LEGUMES

(avocat, champignons de paris, carottes, soja, choux, épinards, laitue, asperges, chou chinois, haricots verts, lentilles, 

04

ON VOUS LE DIT SOUVENT ET C’EST VRAI! MANGEZ DES LEGUMES

(avocat, champignons de paris, carottes, soja, choux, épinards, laitue, asperges, chou chinois, haricots verts, lentilles, 

05

… LES FRUITS ÉGALEMENT N’ÉCHAPPENT PAS À LA RÈGLE

Plein de fruits

(cassis, litchi, kiwis, agrumes, fruits rouges….)

06

POUR LES PROTÉINES PRÉFÉREZ LE POISSON ET LES FRUITS DE MER

Mais n’oubliez pas de temps en temps, un peu de viande, des oeufs, des produits laitiezs….

06

POUR LES PROTÉINES PRÉFÉREZ LE POISSON ET LES FRUITS DE MER

Mais n’oubliez pas de temps en temps, un peu de viande, des oeufs, des produits laitiezs….

07

UN PEU DE  ROUGE

Un peu… 1 verre/jour maximum

08

DE L’EXERCICE !

Une heure de marche par jour, même après notre intervention est utile pour votre cicatrisation.

…Bref nourriture saine, variée et équilibrée..qui limite les « pertes » grâce à un équilibre en faveur d’aliments alcalinisants.

Attention, les hautes températures de cuisson détruisent globalement 50% des vitamines (favoriser le cru ou vapeur, ou basse température)

Le tout avec du soleil et de l’activité physique…et tout est parfait!

ÉQUILIBRE ACIDO-BASIQUE DES ALIMENTS

Notion fondamentale qui fait partie de l’hygiène de vie quotidienne

ÉQUILIBRE

ACIDO-BASIQUE DES

ALIMENTS

Notion fondamentale qui fait partie de l’hygiène de vie quotidienne

LES ALIMENTS SONT ACIDIFIANT OU ALCANISANTS SELON LEUR RÉSIDU ACIDE OU ALCALIN APRÈS DIGESTION

 ( Rien à voir avec leu saveur ! )

20%

ACIDE

80%

ALCALIN

20% ACIDE

80% ALCALIN

NOTRE ALIMENTATION DEVRAIT ÊTRE COMPOSÉE DE 20% D’ALIMENTS ACIDIFIANTS SEULEMENT ET 80% D’ALIMENTS ALCANISANT.

ÉQUILIBRE

ACIDO-BASIQUE

DES ALIMENTS

L’EXCÈS D’ACIDES EST STOCKÉ DANS LES TISSUS OÙ IL VA AGIR SUR TROIS NIVEAUX :

1 – En ralentissant l’activité des enzymes

2- En créant ainsi un inflammation dans les tissus. Les cellules ne fontcionnent plus normalement, il y a une souffrance cellulaire, un vieillissemnt des tissus av’dc production de radicaux libres, des mauvais échanges, une auto-intoxication; (Encrassement > toxine et acides stockées)

3- En provoquent une déminéralisation progressive.

ALIMENTS ACIDIFIANTS

20% recommandé

SUCRE

VIANDE

THÉ, CAFÉ

CHOCOLAT

PRODUITS À BAS DE FARINE BLANCHE RAFFINÉE,

SODAS (LES « LIGHT » SONT LES PIRES)

Hormis le sucre, nous avons besoin de ces aliments! Ils sont bons… mais en petites quantités !

Ce qui favorise l’élimination des toxines :

L’exercice physique régulier, l’oxygénation, la transpiration, le repos, le calme, le sommeil.

LE STRESS FAVORISE L’ACIDIFICATION…

ALIMENTS ALCANISANTS

80% recommandé

LÉGUMES VERTS

POMMES DE TERRE

CAROTTE

TOMATE CRUE

VINAIGRE DE POMME

NOIX

AMANDES CRUES

AGRUMES

Ces aliments sont riches et bons pour nos cellules…

Les listes ci-dessus sont à titre d'exemple plus de détails ici

Le PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) est un indice d’acidité et d’alcalinité des aliments, en Français : Charge Acide Rénale Potentielle.

Un indice supérieur à zéro indique un aliment acidifiant

Un indice négatif indique un aliment alcalifiant

MATIÈRES GRASSES

Beurre

0.6

Huile de maïs

0

Huile d’olive

0

Huile de tournesol

0

Margarine

-0.5

Mayonnaise

0.6

Mayonnaise légère

0.98

POISSONS

Aiglefin

6.8

Crevette

8.7

Hareng

7.0

Homard

7.3

Saumon rose

7.3

Saumon en conserve

11.2

Sole

7.4

Thon en conserve

12.7

Truite

7

DESSERTS et SUCRERIES

Biscuits secs

3.4

Gâteau au chocolat

6.0

Gaufre

4.4

Miel

-0.3

Poudding / flan

1.3

Tiramisu

1.4

PRODUITS LAITIERS

Brie

9.7

Camembert

13.5

Cheddar

15.2

Cottage

8.7

Crème glacée vanille

0.6

Gouda

18.6

Lait

2.5

Mozzarella

6.0

Parmesan

34.2

Yogourt aux fruits

1.2

VIANDES

Bacon

25.0

Bœuf

7.8

Dinde

9.9

Jambon fumé

90.8

Poulet

8.7

Porc

13.35

Saucisse

6.4

Veau

9

PROTÉINES VÉGÉTARIENNES

Haricots

-3.1

Lentilles

0.9

Pois

1.2

Tofu

5.7

FRUITS

Abricot

-4.8

Ananas

-2.7

Banane

-5.5

Cassis

-6.5

Cerises

-3.6

Fraises

-2.2

Framboises

-2.41

Kiwi

-4.1

Melon d’eau

-1.9

Orange

-2.7

Pêche

-2.4

Poire

-2.9

Pomme

-2.2

Raisins sec

-21

Raisins frais rouge

-3.8

Raisins frais blanc

-4.5

BOISSONS

Bière

0.9

Boisson gazeuse

0.4

Café*

-1.4

Jus de citron

-2.5

Jus d’orange

-2.9

Jus de pomme

-2.2

Jus de raisins

-1

Jus de tomates

-2.8

Thé

-0.3

Vin blanc sec

-1.2

Vin rouge

-2.4

LÉGUMES

Asperge

-0.4

Aubergine

-3.4

Brocoli

-1.2

Carotte

-4.9

Champignons

-1.4

Chou-fleur

-4.0

Céleri

-5.2

Concombre

-0.8

Courgettes

-4.6

Épinards

-14

Laitue

-2.5

Maïs

-0.65

Oignons

-1.5

Poireau

-1.8

Pommes de terre

-4

Radis

-3.7

Tomate

-3.1

CÉRÉALES

All bran

6.69

Avoine

13.31

Corn flakes

6.0

Couscous

1.14

Croissant

5.1

Millet

2.9

Orge

0.44

Pain blanc

3.7

Pain complet

1.8

Pâtes alimentaires blanches

3.0

Pâtes alimentaires complètes

2.6

Rice Krispies

5.22

Riz blanc

4.6

Ris complet

2.1

Riz brun

12.5

Spécial K

10.9

FRUITS À ÉCAILLES

Amandes

2.2

Cacahuètes

7.6

Noix

6.8

Noisettes

-2.8

 Source de ces informations :

http://www.medinat.ca/liste-des-aliments/

Synthétisons! IL FAUT DE TOUT!!! varier, varier, varier! mais les proportions sont importantes, et c’est là que la quantité d’aliments alcalinisants doit être largement majoritaire (>3/4).

Les aliments riches en protéines, tels que les viandes et les fromages, ainsi que les produits céréaliers étant acidifiants, il en faut mais peu. Les fruits et les légumes sont alcalinisant. Il en faut environ 25 différents par semaine, non dénaturés par la préparation, et en grande quantités!

Finalement, le meilleur régime alimentaire est la combinaison d’un végétarien qui mange un peu de viande et de poisson (1 fois tous les 2 à 3 repas, 100 à 150 grammes).

ATTENTION : VOS CARENCES SONT SILENCIEUSES

80% de la population présente une ou plusieurs carences.

C’est à dire qu’à part de la fatigue éventuelle, vous ne pouvez pas les ressentir. En dehors d’une CICATRISATION, les dégâts sont invisibles mais réels.

Vos carences agissent sur votre santé : votre système immunitaire, votre capacité à cicatriser. Elles ralentissent ou amoindrissent la croissance des vaisseaux, les multiplications cellulaires, la migration de celles-ci et la fabrication puis maturation de vos tissus

VOILA POURQUOI ELLES RALENTISSENT VOIR EMPÊCHENT LA CICATRISATION CORRECTE, AUGMENTENT LE RISQUE DE SURINFECTION, FAVORISENT LES RÉCIDIVENT ET COMPROMETTENT À LONG TERME VOTRE SANTÉ.

VOILA POURQUOI ELLES RALENTISSENT VOIR EMPÊCHENT LA CICATRISATION CORRECTE, AUGMENTENT LE RISQUE DE SURINFECTION, FAVORISENT LES RÉCIDIVENT ET COMPROMETTENT À LONG TERME VOTRE SANTÉ.

LES CARENCES PROVIENNENT :

♦ D’un défaut d’alimentation (Variété/Qualité)

♦ D’un défaut d’absorption ( Système digestif, pathologies, flore)

♦ D’un défaut de sur-élimination (causé par une alimentation acidogène, excés de café, thé, boissons gazeuses)

Les carences les plus fréquentes étant : :

♦ La vitamine D  

♦ La vitamine C 

♦ Le Magnésium

♦ Le Zinc

C’EST VOUS QUI CICATRISEZ ! NE L’OUBLIEZ PAS

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ET AVIS MÉDICAL :

En cas de carences, l’alimentation doit être modifiée pour augmenter les apports, favoriser l’absorption, et limiter l’élimination. Le complément alimentaire peut aider, mais la régularité d’une bonne alimentation et de bons aliments est la clef!

Les compléments alimentaires ne sont pas à prendre de base, puisque c’est l’alimentation qui doit être la réponse à nos besoins! 

Mais en pré et post opératoire, ils viennent limiter les risques de carence et augmentent la quantité d’apport pour compenser les besoins biens supérieur aux besoins habituels. 

Attention : Dans le cadre de certaines pathologies ou de la prise de certains médicaments, il peut y avoir des interactions ou des contre-indications à la prise de certains compléments. L’avis médical de votre médecin ou de votre pharmacien est alors impératif.

PLUS DE PRÉCISIONS SUR LES VITAMINES ET OLIGOÉLÉMENTS

La vitamine D :

Elle joue un rôle essentiel dans la fixation du calcium par l’organisme. Elle intervient en effet dans le processus d’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin, et permet donc de maintenir les os et les dents en bonne santé. Cette vitamine est issue de l’alimentation et est synthétisée par l’épiderme, grâce à l’exposition aux rayons UV du soleil. Mais la carence de vitamine D est très fréquente en France métropolitaine, notamment en fin d’hiver et au début du printemps. Selon l’Étude Nationale Nutrition Santé, 80% des Français seraient en effet concernés

Attention, les personnes Noires ou en surpoids doivent DOUBLER leur apport en vitamine D.

Globalement, il faut intégrer que la « vitamine D » n ‘est pas une vitamine puisque nous DEVONS la synthétiser.

Elle est plutôt une hormone que nous avions mal comprise.

Elle est essentielle et il faut comprendre que prendre des ampoules de macrodoses n’est plus notre recommandation.

En effet, les Uvedose ou équivalent sont mal absorbés et génèrent une fuite de Magnesium, alors que ce dernier est essentiel au bon fonctionnement de cette vitamine D!

Aussi, les meilleurs conseils que l’on peut donner aujourd’hui sont une alimentation équilibrée et très variée, et d’aller s’exposer intelligemment au soleil!

Le soleil est notre ami tant que nous ne brulons pas! C’est le coup de soleil qu’il faut éviter.. et la solution n ‘est pas la crème solaire, au contraire, dès un indice 15 elle arrête les UV B nécessaires à la synthèse de la vit D!

Il faut donc réhabituer notre peau à fonctionner normalement! Stimuler notre glande pituitaire avec de la lumière solaire sans lunettes de soleil intempestive, bon apport de vit A (carottes….) pour synthétiser la mélanine, et laisser le temps à la peau de synthétiser son propre écran.

Alors pour l’Hiver, capitalisez le soleil (sans écran ni brulure) de mai à octobre, prennez tout le soleil possible au long de l’année, mangez bien, et completez au besoin avec des doses quotidiennes de 400 à 1000 UI  (les UV « artificiels » ne permettent pas la synthèse de vitamine D et les macrodoses sont contre-productives).

Pensez à associer toujours Calcium, Magnesium, Zinc! Et ajoutez les bienfaits du Silicium et de la Presle.

La vitamine C :

  La vitamine C intervient dans de multiples réactions biochimiques de l’organisme. Notamment dans les mécanismes de défenses immunitaires (lutte contre les microbes), dans l’ossification. Elle joue aussi un rôle majeur dans la synthèse du collagène, un des constituant principaux de nos tissus mous et durs, permettant une bonne cicatrisation.

De plus, la vitamine C est un anti-oxydant (fonction partagée avec la vitamine E, les carotènes, la vitamine A, le sélénium…).

En fait, la vitamine C se retrouve dans presque toutes les fonctions de l’organisme: elle est essentielle!

Elle joue aussi un rôle dans les métabolismes musculaire et cérébral (elle active certains neurotransmetteurs), dans les fonctions hormonales, surrénaliennes et sexuelles, dans les métabolismes du fer (elle active son absorption par la membrane intestinale), des glucides, des lipides, des protéines (dont la formation du collagène qui intervient dans la tonicité de la peau).

Elle ne devrait pas nous manquer et pourtant! Sa carence est de plus en plus fréquente. Corrigez et améliorez la variété et la quantité de fruits et légumes, sans oublier que le mode de préparation peut considérablement détruire la quantité de vitamine C présente (la cuisson vapeur pour les légumes est de mise).

Les besoins en vitamines dépendent de l’âge, du sport, du stress, des infections, d’un besoin de cicatrisation…ainsi, avant et après une chirurgie, il est essentiel d’augmenter ses apports pendant les 3 premiers mois au minimum.

Comme les autres carences, le manque de vitamine C ne se sent pas mais ses conséquences sont potentiellement très fortes.

La vitamine K2 :

ou ménaquinone, favorise la calcification des os en stimulant l’activité de l’ostéocalcine, une protéine qui retient le calcium des aliments et le place dans la structure osseuse (d’où son nom), ce qui rend les os plus forts.

Mais la vitamine est plus complexe car on s’est aperçu qu’elle permet aussi l’activation d’une protéine, la MGP (Matrix GLA Protéine), qui évacue l’excès de calcium et conduit à la diminution des dépôts. C’est une recherche de l’Université de Rotterdam qui a démontré qu’un régime riche en vitamine K2 conduit à la diminution des dépôts de calcium dans les tissus mous (dont les vaisseaux), et cela en quelques semaines. Les patients qui se suppléaient en vitamine K2 ont vu leur risque de décès par maladie coronarienne, baisser de 50%.

Il apparaît donc que la vitamine K2 agit comme un régulateur du calcium dans les tissus, favorisant d’un côté la fixation du calcium dans la matrice même des os, et nettoyant de l’autre tous les dépôts inutiles.

La Calcium :

Outre l’amalgame « laitages indispensables à la qualité des os », les produits laitiers sont censés, selon un adage populaire bien ancré, être indispensables à tous les âges de la vie pour jouir d’une bonne santé. Quand on évoque l’ostéoporose, on pense forcément à une complémentation en calcium afin de renforcer l’ossature fragilisée. Or les produits laitiers semblent clairement impliqués dans les processus inflammatoires chroniques également (pathologies se terminant par le suffixe –ite) de type arthritique, articulaire ou tissulaire.

(Manifestement, les formes en supplémentation les mieux absorbées sont Tricatione, Poudre de prèle, Silicium G5…mais ils ne sont là que pour renforcer une alimentation optimale).

Les boissons gazeuses diminuent fortement l’absorption du calcium, au niveau du tube digestif, et l’absorption du calcium et du fer par les cellules. Ceci augmentant l’ostéopénie (en fait, Le dioxyde de carbone présent dans ces boissons accroît l’acidification de l’estomac, ultra-acidification qui diminue les absorption, donc génère des carences par non absorption)

En cas de défaut de Calcium, le corps provoquera la dissolution de l’os présent, ou du biomatériau.  Ainsi, l’organisme assurera un bon taux plasmatique au détriment du squelette (ou de la greffe) qui deviennent des pompes à calcium  (>résorption-fonte de la régénération osseuse ou de l’os autour des implants)

Magnesium :

Le magnésium est essentiel! Il est impliqué dans l’activité de plus de 300 enzymes et dans un grand nombre de fonctions cellulaires fondamentales.

Son rôle dans le métabolisme et l’activation vit D ont été soulignés ses dernières années. Rappelons que la prise de trop fortes doses de vitamine D en supplément (ampoules macrodoses) provoquent une fuite et augmentent la carence de cet Oligoélément essentiel dont le dosage réel est difficile. En effet, le bilan sanguin normal dans 98% des analyses masquent une carence évaluée à probablement 70% de la population. Comment faire? Une alimentation riche en Mg et associer à la prise de faibles doses quotidiennes de vit D une prose de Mg.

La meilleure forme de Mg semble être la forme liposomale. Cependant son tarif peut nous amener à lui préférer le magnesium marin. La quantité présente n’est rien à voir avec la quantité bio-disponible absorbable. Ainsi nous insistons notre préférence pour une alimentation riche associée à une forme liposomale en complément.

Remarque: prendre du Mg en plus du Ca limite les problèmes de calcifications tels que les calculs rénaux! En effets, ils ne sont pas dus à un excès de Calcium mais à un déficit de Mg.

Tout comme le tabac détruit la vit C, l’alcool crée de multiples carences dont celle en Mg.  La Principale contrindication est l’insuffisance rénale grave.

Apport alimentaire quotidien idéal à travers céréales entières, des noix, des graines, des légumineuses, fruits de mer,  sardines, dates, figues, bananes…

Des Glucides pour cicatriser! 

Les glucides (complexes…pas du sucre blanc) sont indispensables à la cicatrisation comme source énergétique pour la réponse inflammatoire. En cas d’apports insuffisants, le catabolisme protidique est majoré ; les protéines ne servent plus à la synthèse de collagène et sont déviées vers la production de glucose. En cas d’excès de sucre rapide à l’inverse, l’organisme produit de l’insuline qui accentue les reactions inflammatoires, ralentissant la cicatrisation et diminuant Collagène et Elastane.

Voilà pourquoi, les premiers temps, Les glucides doivent représenter 50 à 60 % de la ration énergétique, sans cependant dépasser les capacités métaboliques des patients. La quantité nécessaire est d’autant plus grande que le besoin de reconstruction est grand! 

OMÉGA-3

Ces acides gras polyinsaturés sont indispensables pour favoriser l’absorption intestinale du calcium, et possèdent des propriétés anti-inflammatoires naturelles.

Des Probiotiques contre l’ostéoporose: :

l’effet d’une supplémentation en probiotiques (comme le Lactobacillus reuteri 6475) a été testé sur une cohorte de 90 femmes âgées de 75 à 80 ans et présentant des signes d’ostéoporose (déminéralisation osseuse). Les résultats ont été clairs : après un an, les femmes ayant consommé cette famille de probiotiques tous les jours ont eu deux fois moins de perte osseuse que celles du groupe témoin (sans supplémentation). De plus, aucun effet secondaire n’a été relevé.

En outre, un deuxième effet bénéfique est connu une souche notamment connue pour son impact sur le cholestérol et la modulation hormonale. (“Lactobacillus reuteri reduces bone loss in older women with low bone mineral density – a randomized, placebo-controlled, double-blind, clinical trial”, Journal of Internal Medicine (juin 2018).)

Hormones TSH, T4 et PTH: 

Les hormones de la fonction Thyroidienne sont nécessaires pour fixer le calcium, tout comme les parathormones favorisent une demineralisation.

Ainsi, une hypothyroïdie ou une hyper para-thyroidie vont favoriser une démineralisation du squelette.

L’iode est nécessaire à la synthèse de ces hormones.

Retenez que le dosage sanguin de la calcemie ne reflete pas un apport suffisant en calcium, mais témoigne d’une regulation du calcium circulent. 

Ainsi, avec un apport insuffisant, votre corps demineralisera le squelette au profit du sang….Ceci va à l’inverse de nos besoin de cicatrisation osseuse, meme pour un implant simple.